Film programmé à Picurt – Festival du film de montage de La Seu d’Urgell (Catalogne), à Regards Paysans à Prades, et à Ecrans du Sud – Occitanie Films à Balaruc-les-Bains

Pierre a travaillé toute sa vie à la mine. D’abord à l’extraction du minerai de fer, puis à celle de la fluorine, exploitation à ciel ouvert qui entrainera la démolition du village d’origine. Il nous parle de son travail, de sa famille, de ses rêves et de ses désillusions.

Four à griller le minerai de fer d'Escaro. Image du film Le Fond et le Jour, réalisé par Olivier Moulaï, atelier cinéma de territoire, Ciné-Rencontres de Prades
Mineurs d'Escaro, image d'archive du musée de la mine. Image du film Le Fond et le Jour, réalisé par Olivier Moulaï, atelier cinéma de territoire des Ciné-Rencontres de Prades
Pierre dernier mineur d'Escaro. Image du film Le Fond et le Jour, réalisé par Olivier Moulaï, atelier cinéma de territoire, Ciné-Rencontres de Prades